Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

World-Trot-Consulting

by Fabrice Theil

Et si demain, c'était un entraîneur ?

Et si demain, c'était un entraîneur ?

La vraie vie, c'est malheureusement ce fait : à Bessé-sur-Braye, un homme de de 53 ans, a mis fin à ses jours, une semaine après avoir reçu sa lettre de licenciement. Le papetier Arjo Wiggins avait besoin de 33 millions d'euros pour continuer à faire vivre cette bourgade du Sud de la Sarthe employant la quasi- totalité de ses habitants. Une goutte d'eau lorsque on mesure l'ampleur du téléthon des fortunés accompagnés de gens désireux se faire de la publicité (avec l'argent des autres comme le Président de France Galop et ses suiveurs). Oui, on a le droit d'être en colère !

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article