Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

by l'inTroKuptible

Jacques Pauc se fâche sur son compte Facebook

QUESTIONS...Hier (vendredi 20 janvier 2021) dans "24 heures au trot", rubrique financée par LE TROT et publiée chaque soir sur internet , devant être lue par la plupart des professionnels Guillaume MAUPAS directeur technique de LE TROT a répondu à trois questions au sujet des trotteurs plaqués.
Et il a posé une bonne question également ,soit : "Comment apporter satisfaction au parieur tout en respectant le travail et les contraintes des professionnels?"
Car fin février au TROT (ex SECF) se tiendra une commission au sujet des trotteurs plaqués, nouveaux venus(à 2 et 3 ans) après les déferrés (DA,DP,D4), pour décider quelle direction prendre à l'avenir. Mais si Les participants à cette commission seront notamment des "jeunes entraineurs".... Il ne me semble pas avoir remarqué de noms du représentant des parieurs...auquel on vient de le voir ci dessus LE TROT veut "apporter satisfaction". Ils ont du perdre le téléphone Mr Hintermann président de l'Association
Nationale des Turfistes.
Alors pour ma part je poserais juste quelques questions au sujet des plaqués et autres déferrés .
1/Est il normal dans une compétition sportive que certains concurrents soient avantagés au départ vis à vis de leurs rivaux ?(chose largement prouvée au trot avec le déferrage )
2/Est il normal que les parieurs ne soient pas mis au courant des chevaux plaqués qui améliorent nettement leurs performances pour une majorité de trotteurs de 2 et 3 ans (obligés de courir férrés à ces àges par la SECF ? (voir cet hiver)
3/Est il normal que des chevaux fassent ainsi souvent des "sur valeurs" induisant ensuite les éleveurs en erreur quand ils recherchent des étalons ou des poulinières.(P.S. aucune des tètes de liste des étalons trotteurs Français depuis la généralisation du déferrage total (D4, celui qui fait le plus de différence) il y a une quinzaine d'années,n'a brillé en étant D4 )?
4./ Est il normal que personne parmi la commission de l'élevage au TROT (et avant à la SECF) ne s'en soit pas rendu compte et n'ait dénoncé cette "tromperie " ?
5./Est il normal, pour le bien être animal, de ne pas protéger les pieds des chevaux de course,notamment sur des pistes abrasives comme le machefer(à Vincennes) ou le sable ? (le galop ayant vite supprimé le déferrage)
6/Est il normal d' assister depuis quinze ans à des générations de trotteurs déferrés à répétition sur des pistes dures ou abrasives, sans se demander pourquoi la "qualité" de leurs pieds s'est améliorée d'un seul coup? Ridiculisant ainsi les plus grands entraineurs du monde tels Charlie Mills(le "roi" de la ferrure), Jean René Gougeon,Stanley Dancer ou Howard Beissinger ,ce dernier ayant dit '"Je ne conçois pas de ne pas protéger les pieds de mes chevaux".
Cela précisé je ne mésestime pas la difficulté de la tâche de Mr Maupas qui, comme celle de tout directeur technique , se trouve pris en deux feux ...les professionnels et les parieurs. Même s'il doit savoir que sans parieurs il n'y aurait plus de professionnels...et que ces derniers le considèrent pour la plupart juste comme leur "employé".
Mais vu les "brillants résultats" du PMU (autre "employé" des sociétés de courses ) et notamment de la part (diminuant fortement) du reversement sur les enjeux aux professionnels (allocations, primes à l'éleveur) ...il y a de quoi se poser ...de vrais questions... la covid n'étant apparue que depuis un an il me semble.
Au fait quel est le professionnel ayant dit à propos de la popularité déclinante des courses "Quand ce sont les derniers de la classe qui dirigent...."? C'est bien Paul Viel (Abo Volo,Ultra Ducal) si j'ai bonne mémoire.
Et c'est bien Jean Pierre Dubois (n°1 des éleveurs Français pendant une décennie) qui avait affirmé il y a une vingtaine d'années "Je ne sais pas si c'est une bonne idée d'avoir fait entrer les professionnels à la SECF. Tout le monde veut commander..."
Evidemment ,pourrait on ajouter, pour les gens de la SECF auxquels ont succédé ceux du TROT il doit être bien difficile d'étre à la fois ...juges et partis. Même si évidemment une fois élus ils ne cherchent ou n'ont cherché à faire passer en priorité que l'INTERET GENERAL avant leurs intéréts particuliers, comme chacun a pu s'en rendre compte.
Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article